top of page

Waqrapukara, la forteresse aux cornes - Pérou




Loin des sentiers battus par la plupart des randonneurs, le site de Waqrapukara présente, par sa position géographique, un lieu très impressionnant à visiter. Perchées au-dessus de la vallée de l’Apurimac à 4300 mètres d’altitude, les ruines de cet ancien complexe inca ont été construites sur un plateau rocheux flanqué de deux pics naturels : les deux « cornes », ou « waqra » en langue quechua, mentionnées dans le nom même de ce site spectaculaire. Elles sont accessibles par une volée de marches constituant un escalier irrégulier qui traverse une série de terrasses. Il semblerait que de là-haut, les Incas observaient le ciel nocturne et étudiaient les constellations.



Pour atteindre Waqrapukara, il faut quitter Cusco en voiture privée, taxi ou bus, et parcourir une soixantaine de kilomètres en direction du sud par une route des plus sinueuses. Il existe deux anciens chemins incas qui le rejoignent : l’un part de Sangara, l’autre d’Acomayo. Dans les deux cas, il faut environ deux heures de marche (8 kilomètres) pour atteindre les ruines depuis les aires de stationnement, sur des sentiers relativement pentus. Une bonne condition physique et quelques jours d’acclimatation à l’altitude sont nécessaires pour effectuer cette randonnée, l’idéal étant, si on en a la possibilité, de partir sur deux jours et de bivouaquer au camping aménagé par le Ministère de la culture non loin du site. Durant votre ascension, il se peut que vous ayez la chance de voir des condors et des caracaras, oiseaux typiques des Andes. Ce sont surtout des paysages époustouflants qui vous seront donnés d’admirer, avec à la fois des points de vue sur la forêt du piémont en contrebas de la vallée de l’Apurimac, et sur des zones de puna dans les parties les plus élevées.


Une expérience vraiment originale et enrichissante qui vous permettra de découvrir un site très peu mentionné dans les guides, mais qui sans nul doute vous laissera des souvenirs impérissables.


En savoir plus sur le Pérou, voir notre page dédié à ce magnifique pays


Comments


bottom of page